L’eau de ma piscine est verte : que faire ?

L’eau de ma piscine est verte : que faire ?

Une piscine s’entretient régulièrement pour qu’elle reste belle et saine. Pour différentes raisons mais surtout à cause des algues, l’eau du bassin peut virer au vert opaque. Lorsque cela arrive, il faut bien évidemment éviter les baignades. Ce qu’il faut faire est de mettre en place un traitement efficace de plusieurs jours pour retrouver une eau claire et sans le moindre dépôt.

Pourquoi l’eau de la piscine devient verte ?

Pour connaître la solution adéquate, il faut d’abord définir la source du problème. Les causes peuvent être nombreuses mais dans la plupart des cas, c’est dû à la forte présence de lumière UV associée à l’abondance d’éléments nutritifs pour les algues. Cela peut être des matières organiques et/ou des impuretés en tout genre. Dans tous les cas, la couleur verte montre que votre bassin est envahi par les algues. Faut-il vider la piscine ? C’est une option mais pas obligatoire.

Faire un grand nettoyage du bassin

La première chose à faire est de rassembler vos épuisettes, robot de piscine et brosse. Enlevez un maximum de détritus à l’aide d’une épuisette de fond. Prenez soin de récupérer tous les dépôts qui s’accumulent au fond du bassin. Vu que l’eau est verte et opaque, vous aurez probablement du mal à voir les déchets mais continuez à nettoyer jusqu’à ce que vous ne récupériez plus rien ou presque.

Ensuite, il faut passer le balai aspirateur au fond du bassin. Faites-le de façon délicate pour que les dépôts ne se mettent pas à flotter. Évitez à tout prix de jeter l’eau sale dans le filtre, mettez-la directement à l’égout. Le niveau d’eau va donc baisser et c’est tout à fait normal.

Remplissez vite la piscine avec de l’eau neuve pour que les skimmers n’aspirent pas l’air. Par la même occasion, videz le panier de préfiltre de la pompe de temps à autres pour qu’il ne soit pas obstrué pas les déchets.

Vous pouvez maintenant frotter vigoureusement le fond et les parois de la piscine à l’aide d’une brosse de paroi. Cette étape est indispensable pour décoller les algues et les impuretés les plus coriaces.

Faire un traitement choc au peroxyde d’hydrogène

Il s’agit d’un oxygène actif liquide à manipuler avec précaution. Mettez vos gants et vos lunettes de sécurité avant de l’utiliser. Mais il est très efficace pour dépurer l’eau et anéantir les algues. Avant tout, assurez-vous que le filtre est totalement propre. Activez la filtration et versez le liquide dans l’eau verte en prenant soin de ne pas éclabousser. Le dosage dépend de la capacité de votre bassin, il est souvent indiqué sur l’étiquette ou la notice du peroxyde d’hydrogène.

Par précaution, mettez tous les jouets et objets ayant été en contact avec l’eau sale pour qu’ils bénéficient de ce traitement anti-algues intensif. De cette manière, ils n’infesteront pas de nouveau l’eau une fois propre. Le produit agit pendant 6 à 48 heures. Il faut ainsi laisser la filtration active sans interruption pendant 2 jours.

Utiliser un floculant pour clarifier l’eau de la piscine

Après le traitement choc, les algues sont neutralisées et la couleur de l’eau devient plus claire. Néanmoins, elle reste relativement trouble et ne donne toujours pas envie d’y plonger. Pour qu’elle soit totalement limpide, il faut ajouter un floculant ou clarifiant qui éliminera les cadavres d’algues. Vous avez le choix entre les produits solides à mettre dans le panier du skimmer et les produits liquides à verser directement dans l’eau traitée avec du peroxyde d’hydrogène. Si vous optez pour un floculant liquide, ajustez d’abord le pH entre 7 et 7,4.

Procéder à un traitement au chlore classique

Quelques heures après l’application d’un floculant, l’eau de votre piscine redeviendra cristalline mais le traitement n’est pas fini pour autant. Vérifiez encore une fois si le pH est bien équilibré. Ajoutez ensuite une bonne dose de chlore. Et voilà, votre piscine est de nouveau opérationnelle !


Les commentaires sont clos.